Mes 5 essentiels pour débuter le zéro déchet5 min lecture

serviettes lavables débuter le zéro déchet

Suite à une question que l’on m’a posée à plusieurs reprises, je vous propose plusieurs de mes essentiels pour débuter une transition vers le zéro déchet. En effet, le début n’est évident pour personne je pense. Il est parfois difficile de savoir par quoi commencer, comment faire et quoi acheter.

Retenez que le plus important est d’y aller pas à pas. Nous avons tous démarré différemment et il n’y a pas de bonne ou de manière de faire. Sur mes réseaux sociaux, je vous donne quotidiennement des petites astuces pour débuter le zéro déchet. N’hésitez pas à m’y suivre !

Dans cet article, vous découvrirez des astuces simples à mettre en place que j’ai appliqué dès le début et que j’applique moi-même dans mon quotidien. J’appliquais parfois certaines d’entre elles sans même encore m’intéresser à la thématique du zéro déchet. Il est donc certain que vous en mettez également déjà en place vous-mêmes sans en avoir conscience.

1) Réaliser ses produits ménagers soi-même

Je vous le répète régulièrement dans mes articles ou dans mes posts sur les réseaux sociaux que réaliser ses produits ménagers moi-même est une des étapes que j’ai prioritairement mis en place pour débuter dans le zéro déchet. 

En plus des différents avantages que cela représente, cela réduit considérablement la quantité de déchets. 

Pour pouvoir les réaliser, voici une liste de produits selon moi indispensables pour débuter : 

  • Du bicarbonate de soude
  • Du pecarbonate de soude
  • Des cristaux de soude
  • De l’acide citrique
  • Du vinaigre 
  • Du savon de Marseille en paillettes

Ces produits se trouvent aussi bien sur internet que dans les magasins bio ou encore dans les magasins à vrac

Découvrir la section DIY : RÉALISE TES PRODUITS TOI-MÊME !

2) Passer du jetable au réutilisable

Récemment, j’ai invité ma famille à manger à la maison et j’entends encore l’étonnement d’un des membres de ma famille du fait que j’utilisais des serviettes en tissu pour s’essuyer la bouche. Il y a tellement de choses qui sont faciles à remplacer et qui finalement, sont rentables sur le long terme. 

Au fur et à mesure du temps, j’ai appris à remplacer : 

  • La bouteille en plastique par la gourde
  • Les mouchoirs à usage unique par des mouchoirs réutilisables
  • Les serviettes en papier par des serviettes en tissu
  • Les essuies-tout jetables par des essuies-tout lavables
  • Les cotons démaquillants jetables par des lavables 
  • Les sacs en papier pour les légumes par des sacs à vrac

3) Refuser les objets inutiles

Une des dernières fois où je me suis rendu en supermarché (ce qui est très rare maintenant), le caissier m’a proposé un échantillon gratuit que j’ai de suite refusé et semblait tout étonné. Gratuit signifie souvent que nous n’avons pas besoin de ce produit et parfois, c’est même des choses que nous n’aurions pas acheté de nous-mêmes. 

À présent, voici toutes les choses que je refuse régulièrement : 

  • Les échantillons gratuits 
  • Les sacs dont je n’ai pas besoin
  • Les tickets de caisse 
  • Les emballages en plastique

4) Coller un autocollant « stop pub »

Cette rubrique est en lien avec la précédente et quoi de plus facile pour débuter le zéro déchet que d’apposer un autocollant « stop pub » sur sa boîte aux lettres. Quand nous avons déménagé dans notre nouvel appartement, nous n’avions pas encore ce petit autocollant. J’ai été étonnée de voir la quantité de pubs qu’on pouvait encore recevoir à l’heure actuelle. Il ne nous a pas fallu beaucoup de temps pour remédier à ce problème. C’est un geste simple et pourtant qui fait déjà pas mal la différence. 

Ces autocollants sont souvent disponibles auprès de votre institution communale. N’hésitez donc pas à vous renseigner. 

Pour la Belgique, vous pouvez vous rendre sur ce LIEN pour connaître la disponibilité de ces autocollants.

5) Stopper l’utilisation du sèche linge

Dans mon entourage, j’entends encore beaucoup de personnes utiliser un sèche-linge. Je crois que de toute mon existence, je dois en avoir utilisé un 2 fois maximum. Notamment, lorsqu’il me fallait un vêtement sec de toute urgence. Quand j’étais adolescente, j’étais parfois moins organisée et il me fallait tout de suite un vêtement pour mes spectacles de danse. Mais cela restait une exception. 

Avec mon compagnon, nous utilisons à la maison la méthode ancienne, ce bon vieux étendeur de linge. Cela abîme moins les vêtements, ils finissent donc moins vite à la poubelle. De plus, s’ils sont bien étendus, il n’y a parfois même pas besoin de les repasser. Bon, je vous avoue que même lorsqu’ils sont mal étendus je ne les repasse quand même pas car c’est une tâche que je déteste par dessus tout! 😅

Lire l’article : LE ZÉRO DÉCHET SANS SE RUINER

Dites-moi en commentaires ce que vous avez déjà mis en place pour réduire vos déchets ! 👇

A bientôt vers d’autres courants,

Articles les plus consultés

Laisser un commentaire

Mes derniers articles

Mode éthique
lessive en poudre maison
Poudre lave-vaisselle maison
sécher linge
serviettes lavables débuter le zéro déchet
vrac
déodorant
déodorant maison
cotons démaquillants lavables